Comment bien choisir son cours de dégustation, son cours d’œnologie ?

Comment bien choisir son cours de dégustation, son cours d’œnologie ?

Comment Choisir Bon Cours Vin Oenologie

Le vin vous intéresse, la dégustation vous intrigue. Bref, vous avez pris votre décision : vous allez prendre un cours de dégustation, un cours d’œnologie.

Vous avez d’ailleurs remarqué qu’on utilise indifféremment les expressions « cours de dégustation » ou « cours d’œnologie ». Y-a-t-il une différence ? Historiquement, on parle plus souvent de cours de dégustation. Le terme œnologie est plus récent, il est devenu plus fréquent depuis quelques années. Ces deux expressions évoquent bien la même chose. L’objectif est d’acquérir une meilleure connaissance des vins, d’acquérir une bonne méthodologie de dégustation, et de maîtriser le commentaire de dégustation.

Après des recherches sur internet, vous vous sentez un peu perdu car de nombreuses offres comportent le mot œnologie, cours, dégustation. Finalement, vous ne savez pas quel cours de dégustation choisir.

Différence entre cours de dégustation et dégustation

Il faut d’abord faire la différence entre cours de dégustation et dégustation.

Un cours de dégustation sous-entend le fait d’apprendre : apprendre avec un professeur, comme n’importe quel autre cours (cuisine, peinture…). La dégustation, quant à elle, consiste par principe à déguster des vins de manière plus informelle. Dans la plupart du temps, cette dégustation implique un acte de vente à la fin de la séance. Elle peut avoir lieu en cave avec un viticulteur, dans une maison de négoce, dans un lieu de dédié à la vente de vins. C’est ce qu’on appelle depuis toujours la dégustation vente.

L’élément principal : Qui va organiser et animer le cours de dégustation ?

Pour le choix d’un cours de dégustation, vous vous êtes certainement posé beaucoup de questions : Où vais-je prendre un cours d’œnologie ? A côté de chez moi ? Dans une région viticole ? Dans une autre ville ? Quels vins vais-je déguster ? Quel prix ? On pense à tout un tas d’éléments sauf le principal : Qui va organiser et animer le cours de dégustation, le cours d’œnologie ?

L’élément central de votre cours d’œnologie, c’est bel et bien la personne que vous aurez devant vous et qui va vous transmettre ses connaissances. Si vous preniez un cours d’anglais, un cours de piano ou un cours de cuisine, vous auriez le réflexe de vous renseigner sur la personne qui va être votre professeur pendant plusieurs heures… Il faut absolument avoir le même réflexe avec un cours d’œnologie.

Vous pouvez d’ores et déjà éliminer tous les cours d’œnologie avec des intervenants anonymes, non connus, ou non déterminés à l’avance.  Vous devez pouvoir identifier l’interlocuteur que vous aurez en face de vous. Privilégiez une personne expérimentée, qui exerce cette activité à temps plein, et si possible depuis de nombreuses années. Si elle possède de belles références, a organisé de très nombreux cours de dégustations, accueilli beaucoup « d’élèves », elle a logiquement pris l’habitude de répondre aux questions et de transmettre ses connaissances acquises au fil des années. En principe, vous trouvez facilement tous ces renseignements, soit sur le site Internet de la personne ou de l’entreprise qui organise les cours de dégustation, sur des blogs, sur Facebook, LinkedIn ou sur d’autres réseaux sociaux.

En résumé, vous devrez trouver LA personne qui a une grande expérience et qui saura transmettre ses connaissances efficacement. A quoi bon être face à une personne qui excelle dans sa matière mais qui est un piètre professeur et ne sait pas transmettre ses connaissances.

En revanche, il n’y a pas de profil type : cette personne peut être un homme, une femme, avoir 30 ans ou 50 ans…peu importe, à partir du moment où elle pratique régulièrement.

Jusqu’à présent, vous avez éliminé les dégustations diverses et variées qui ne sont pas des cours d’œnologie, les intervenants qui exercent cette activité de manière ponctuelle, tous les cours d’œnologie qui n’identifient pas les intervenants, toutes les personnes qui ne sont pas expérimentées, votre choix s’est donc largement restreint.

De préférence dans une région viticole

Au niveau du lieu, un cours d’œnologie dans une région viticole est préférable car les intervenants sont en prise directe avec le monde viticole. A travers leurs cours et leurs paroles, ils vous font vivre l’actualité des vignobles. Quant au lieu même, c’est-à-dire le site dans lequel va se dérouler le cours d’œnologie, ne vous laissez pas impressionner par des endroits prestigieux ou connus comme Beaune. Encore une fois, privilégiez la personne.  Mieux vaut une personne compétente voire extraordinaire dans un lieu modeste mais adapté plutôt qu’un lieu impressionnant, un monument historique, un hôtel de luxe avec un intervenant peu expérimenté ou peu communiquant.

Structure indépendante, la garantie d’avoir un professeur libre de son discours

Les structures qui organisent des cours de dégustation un peu partout en France ne sont probablement pas les plus appropriées. Certes, leurs cours peuvent se retrouver à côté de chez vous. En revanche, l’intervenant sera contraint de respecter un discours bien établi, dans un cadre bien établi. La dégustation comportera une sélection de vins qu’il n’aura pas choisie. Parler de vins que l’on n’a pas choisis et que l’on apprécie pas forcément reste un exercice possible mais compliqué.

En choisissant une structure indépendante dans une région viticole, vous aurez au contraire la garantie d’être face à un professeur libre de son discours. Il aura choisi lui-même les vins qui seront dégustés. Au-delà de sa connaissance du vin, il connaîtra également le viticulteur, son domaine, sa cuverie…

Une dégustation obligatoirement à l’aveugle

Il est aussi important de s’intéresser aux vins qui seront dégustés. Votre cours d’œnologie devrait comporter entre 8 et 10 vins. Ce nombre de vins est nécessaire pour expérimenter la méthodologie de dégustation qui vous aura été enseignée. La dégustation sera obligatoirement effectuée à l’aveugle.  Les bouteilles seront enveloppées par une chaussette adaptée, ce qui masquera en totalité l’identité du vin.  Vous ne verrez donc ni l’appellation, ni le millésime, ni le nom du propriétaire. Vous ne serez donc pas influencé, d’aucune manière.

La dégustation à l’aveugle est la dégustation la plus pédagogique. Elle est largement privilégiée par tous les spécialistes. Dans le cadre d’une sélection ou d’un concours, les dégustations s’effectuent d’ailleurs toujours à l’aveugle. A l’inverse, lors d’une dégustation vente (qui n’est pas un cours de dégustation), les bouteilles ne seront jamais dégustées à l’aveugle.

Un petit nombre de participants, pour que vous puissiez poser toutes vos questions

Le nombre de personnes participant au cours de dégustation doit aussi être un critère de choix. L’idéal serait un cours regroupant un petit nombre de personnes.  Le cours qui comporte de deux à une douzaine de personnes (maximum 15 personnes) est une bonne option. Dans ces conditions, votre interlocuteur pourra interagir avec vous. Votre professeur pourra échanger avec vous et répondre à toutes vos questions. Il est très important de pouvoir échanger, et que vous puissiez poser toutes vos questions. Si votre cours de dégustation regroupe 20, 25, 30 personnes, vous n’aurez malheureusement pas la possibilité de poser la moindre question. Le cours se transformera en discours, en un cours magistral : votre professeur parlera et vous, élève, écouterez.

La dégustation basée sur l’échange et source de plaisir

La dégustation doit être avant tout basée sur l’échange et source de plaisir. En aucun cas elle ne doit être un monologue, effectué par un pseudo spécialiste qui sait tout sur tout et qui veut vous imposer son point de vue… Là aussi, il faut être vigilant. Si vous avez choisi votre cours de dégustation à Beaune, et que vous y assistez, soyez attentif au discours de votre professeur.  Celui-ci doit être relativement neutre et ne pas mettre en avant ses propres goûts. Ses goûts n’ont aucune importance. Il doit vous apporter des informations, ses connaissances et uniquement cela. L’objectif est de vous aider à mieux percevoir ce que vous aimez et ce que vous aimez moins.

Un intervenant ne devrait jamais dire qu’un vin n’est pas bon, qu’un vin est bon, qu’un vin est meilleur qu’un autre… Par principe, le meilleur vin est celui que vous aimez…le moins bon, celui que vous n’aimez pas… Tout est une question de goût.

Votre professeur doit avoir une connaissance relativement étendue. Il doit bien sûr maîtriser les vins de sa région mais également des autres régions viticoles de France et du monde. Il doit avoir une connaissance étendue sur la vigne, la culture de la vigne, l’élaboration des vins, l’économie du vin, le monde du vin en général, la tonnellerie par exemple…

Quant à la durée d’un cours de dégustation, cela peut être très variable, mais une durée entre 1h30 et 3 heures serait idéale. Si le cours dure une journée, celle-ci doit être absolument entrecoupée d’une pause suffisamment longue pour le repas du midi. En effet, il ne faut pas reprendre la dégustation juste après le repas, pendant la digestion, car c’est un moment de dégustation très délicat.

En conclusion, il est préférable de choisir un cours d’œnologie dans une région viticole. Ce cours est organisé par une structure indépendante avec un intervenant bien identifié. Votre interlocuteur a une expérience ancienne, riche. Il exerce cette activité de cours de dégustation à temps plein. Le cours auquel vous participez regroupe un petit nombre de personnes et comporte une dégustation à l’aveugle avec une sélection de 8 à 10 vins.